Focus

  •  
    Pôle de compétitivité Industries et Agro-Ressources sur la Suippe
  •  
    Commission thématique SAGE
  •  
    Inondations de l'Aisne
  •  
    Versant du ru de Beaurepaire
  •  
    La Vesle à Taissy

Amélioration de la qualité des eaux superficielles

PDF
Imprimer
Envoyer

Les bassins de la Vesle moyenne et aval, ainsi que celui de l’Ardre subissent des dégradations par les nutriments, les produits phytosanitaires et les micropolluants. Leur qualité biologique est également mauvaise. Ceci est notamment à l’origine du report de délai pour atteindre le bon état pour ces masses d’eau. La Suippe et l’Aisne, bien que classées en bon état 2015, subissent également des dégradations de leur qualité, notamment pour la biologie. Enfin, de nombreuses masses d’eau petits cours d’eau sont également déclassées en raison de l’état chimique. Parmi celles-ci, l’état écologique est également déclassant.

Les nutriments peuvent être issus de la pression agricole, relativement élevée sur la Suippe, la Vesle amont et moyenne, mais également des rejets domestiques. Ainsi, de nombreuses stations sont à renouveler sur le territoire. Les rejets directs d’eaux usées non traitées au milieu via le réseau pluvial sont également à limiter.

L’Ardre et la Vesle moyenne sont des secteurs de forte production viticole, activité très consommatrice de pesticides. L’agriculture, très présente sur le territoire du SAGE, et le traitement des réseaux et voies de communications sont également source de rejets diffus en produits phytosanitaires dans ces cours d’eau.

De plus, la pression industrielle est importante sur la Vesle moyenne, au niveau de l’agglomération rémoise, la Suippe (pôle industriel de Bazancourt) et l’Aisne en amont de sa confluence avec la Suippe (secteur de Guignicourt). Les rejets de substances dangereuses et autres micropolluants peuvent être ainsi conséquents sur ces masses d’eau.

Enfin, des pollutions ponctuelles dues au ruissellement des eaux pluviales dégradent la qualité de l’eau de la Vesle sur l’agglomération de Reims. S’ajoutent à cela les rejets d’effluents vinicoles non traités importants sur la Vesle moyenne et l’Ardre en période de vendange.

La dégradation biologique des cours d’eau du territoire est une combinaison des précédents facteurs mais également de la modification hydromorphologique des rivières, en raison notamment de l’urbanisation liée à l’agglomération rémoise sur la Vesle et des ouvrages implantés sur les différents cours d’eau.

Retour en haut de page

Nous Contacter

actualités - siabave

Nous sommes à votre disposition pour tout renseignements ou toute demande d'information, n'hésitez pas nous contacter

Nous contacter

Newsletter

Abonnez vous à la newsletter du SIABAVE

Siabave / newsletter



Retour en haut de page

Syndicat mixte Intercommunal d’Aménagement du Bassin de la Vesle
CS 80036 - 51722 Reims Cedex
Tél : 03.26.77.70.47 / Fax : 03.26.77.70.69